option
musique

Nouvelles et essais, par Julius Nicoladec

Lieux funestes

Les lieux imposent leur loi, quelque prétention que nous ayons parfois à être les auteurs de ce qui nous arrive. Bien des victimes d’un dernier virage nous le confirmeraient s’ils n’avaient été définitivement réduits au silence. À défaut de leur témoignage, quelques survivants épars de ces perfidies locales témoignent ici, de manière généralement plus légère, de leur ridicule impuissance.

"Sûr qu'il contrastait avec mon air gauche, l'escalier de Germaine. Élégant, guilleret, bien assorti à l'adorable jeune femme vers laquelle il menait. Et moi, un lourdaud qui rêvait à contretemps. C'est comme si j'entendais ses reproches, que je ne suis pas digne de la dame. Il restait silencieux, bien sûr, comme le font souvent les escaliers neufs, mais il n'en pensait pas moins. Il me trouvait tout juste bon à redescendre. Alors que Gabriel, lui, était fait pour le monter. Je l'imaginais trop bien, arrivé sur le palier, trouver, au moment où on lui ouvrait la porte, le trait de circonstance qui faisait que le terrain était conquis d'emblée."

Quinze nouvelles dans lesquelles les lieux font la loi :  L'escalier de Germaine,  Elle n'a fleuri qu'un seul été,  Loin d'ici,  L'étang des grenouilles,  Train de nuit,  Un crime parfait,  Le nez d'Adèle,  Jalousies de guingois,  Contre jours,  Rue fétide et thym citron,  L'aventurier du bout de la rue,  Hors cadre,  Leçons de piano au Père Lachaise,  Eugénisme au potager.

Commande en ligne sur la boutique.nicoladec,
également disponible sur différents sites
(Decitre, Fnac, Amazon,...)

ISBN 978 2 490533 19 0
broché, 190p, 15x21 cm
© 2019 Julius Nicoladec
couverture © Akuma

Autres recueils :  Désenchantements,  Livraisons de beurre à travers bois,  Petits écarts.


Écrire à l'auteur

Mentions légales

Sommaire

79866957